Éducation pour la réconciliation

«

Le Conseil scolaire FrancoSud et ses écoles reconnaissent qu’ils se trouvent sur les territoires traditionnels des peuples de la région du traité no. 7 du sud de l’Alberta. La ville de Calgary est également la patrie de la nation métisse de la région III de l’Alberta.

»

Qu’est-ce que l’éducation pour la réconciliation ?

L’éducation pour la réconciliation vise à appliquer concrètement les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Une compréhension mutuelle entre les peuples autochtones et tous les Canadiens est fondamentale afin de bâtir ensemble un avenir commun.

Les éducateurs et décideurs scolaires ont un rôle important à jouer dans la mise en œuvre de ces appels à l’action. C’est pourquoi le curriculum scolaire de l’Alberta tient compte des perspectives et des contributions passées et présentes des Premières Nations, des Métis et des Inuits à l’histoire du Canada.

Ainsi, les élèves sont amenés à comprendre les répercussions historiques, sociales, économiques et politiques :

  • des traités et des accords avec les Premières Nations,
  • de la législation et des accords négociés avec les Métis,
  • des pensionnats autochtones et leurs séquelles.

L’éducation pour la réconciliation au FrancoSud

Le programme du FrancoSud est adapté à l’âge des élèves et mise sur une évolution des concepts entre la maternelle et la 12e année. Ces concepts sont intégrés au curriculum à travers différents cours, activités et projets spéciaux.

Notre objectif est d’accroître les connaissances et la sensibilisation à l’égard de l’histoire et de la culture des peuples autochtones de l’ensemble du Canada. Ceci se fait à travers une démarche qui met l’emphase sur le développement de liens et de relations entre les communautés autochtones et non autochtones.

Journée du chandail orange – 30 septembre

La journée du chandail orange est un jour où tous les membres de nos communautés s’unissent dans un esprit de réconciliation. Nous rendons hommage aux survivants des pensionnats autochtones ainsi qu’aux enfants autochtones qui y sont décédés.  Cette journée vise également à encourager les gens à réfléchir aux moyens de travailler à la réconciliation avec les peuples autochtones et à en apprendre davantage sur l’histoire des écoles résidentielles.

École du nouveau monde
École francophone d'Airdrie
École la Mosaïque
École la Vérendrye
École notre dame de la paix
École Notre-dame des monts
Previous
Next

Projet « Oki Napi – Bonjour mon ami! »

L’artiste Blackfoot James Brittain se rendra dans chacune des 14 écoles du FrancoSud afin d’y réaliser une oeuvre unique et collective avec les élèves et le personnel. Sept de ces œuvres ont déjà été réalisées au courant de l’année scolaire 2019-2020.

Ce projet donne lieu à des échanges authentiques entre l’artiste et nos communautés scolaires en plus de permettre un partage culturel enrichissant et signifiant. Dans un cadre artistique, les élèves ont la chance d’en apprendre davantage sur les peuples autochtones, leurs valeurs, leur culture, les défis auxquels ils sont confrontés et leurs contributions à la société.

Activités scolaires et développement professionnel

Plusieurs activités sont organisées dans nos écoles afin de permettre au personnel et aux élèves d’échanger et de tisser des liens avec les communautés autochtones avoisinantes.

Notre personnel a également accès à plusieurs opportunités de développement professionnel pour approfondir son expertise en ce qui a trait à l’éducation pour la réconciliation.

À propos des peuples autochtones du Canada

Les Traités numérotés

Les peuples autochtones vivent sur le territoire que nous appelons maintenant le Canada depuis des milliers d’années, avec des cultures, des identités, des traditions, des langues et des institutions qui leur sont propres. [ … ]  Les traités sont des ententes conclues entre le gouvernement du Canada, les groupes autochtones et souvent les provinces et territoires qui définissent les droits et obligations permanents de toutes les parties.
(Source : Gouvernement du Canada – Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, 2020)

Ci-joint une carte des traités en vigueur sur le territoire de l’Alberta.

Les Premières Nations au Canada

On compte actuellement 630 communautés des Premières Nations au Canada, qui représentent plus de 50 Nations et parlent plus de 50 langues autochtones.

Le territoire visé par le Traité N° 7, sur lequel se trouvent les écoles du FrancoSud, est le territoire ancestral et traditionnel des membres de la Confédération des Pieds-Noirs : les Kainai, les Piikani, les Siksika, ainsi que la Première Nation Tsuu T’ina et la Première Nation Stoney Nakoda.

Ressources de l’Alberta Teachers’ Association

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les traités, l’histoire, la culture et l’avenir des Premières Nations ?  D’excellentes ressources en français ont été développées par l’Alberta Teachers’ Association, nous vous encourageons fortement à les consulter.

Pour obtenir plus d’information au sujet de l’éducation pour la réconciliation, veuillez communiquer avec Fanie Boucher, conseillère pédagogique en inclusion et projets spéciaux.